Mise en scène

Les temps sont durs pour notre club photo… qui survit grâce à des exercices, des tutoriels ou des concours organisés sur un thème précis.

Le dernier exercice proposait de prendre une photo générale d’un endroit, puis de se rapprocher petit à petit, en changeant de point de vue, et de shooter. Ceci plusieurs fois de suite.

Ensuite, il nous fallait rassembler ces vues en un collage photo cohérent.

Plusieurs essais dans le jardin, confinement oblige… Et finalement j’ai mis en scène la lune et le soleil, qui se murmurent des secrets tout au long de l’année, à l’ombre de l’amandier et de l’olivier :

Et voici le résultat final :

Pas plus d’un kilomètre, pas plus d’une heure…

Acte 1

Je respecte les règles du confinement, avec la chance d’avoir une petite forêt accessible à pied, près de chez nous…

Ce mercredi 11 novembre, il fait un brouillard de… 11 novembre et le soleil peine à percer. Chaussures de marche et sacs sur le dos, attestation sur le téléphone et masque dans la poche, on part.

Le soleil se dévoile sur les milliers de gouttes de brouillard, déposées avec légèreté sur les fils des araignées…

Ambiance Halloween, en noir et blanc

Question pratique, j’ai essayé d’avoir un fond sombre pour que la lumière des toiles d’araignées ressorte bien, et d’ouvrir le plus possible le diaphragme (sans aller jusqu’au bout pour éviter les distorsions) de mon téléobjectif, pour que ce fond ne soit pas net et ne perturbe pas la lecture de la photo.

En plus de marcher, donc exercice physique qui vide la tête de tous ces encombrants nuages, le fait de refaire de la photo, en laissant le regard se faire happer par une lumière, une courbe insolite, un jeu d’ombre… ça nous a fait un bien !!!

A refaire…